Le Pont de pâtes, quel Art !

Le Pont de pâtes, quel drôle de titre me direz vous ! J’en conviens….

Le Contexte…

Cette année, ma fille fait une Prép’Art (définition ici) Elle s’éclate comme on dit ! Parfois elle me met même à contribution et ça, ce n’est pas gagné  Open-mouthed smile… En ce moment, je l’aide à la construction d’un Pont en Pâtes (bon, très peu vu mon niveau artistique..). C’est un projet à but architectural et donc, elle aligne, colle et dresse des spaghettis (sans œufs) et des lasagnes, pendant des heures. Chacun son truc et ses passions !

Cela fait partie de la beauté de la diversité que Dieu a voulu pour sa création. Nous sommes tous différents et le Créateur donne des dons et talents différents à chacun de ses enfants. Vous n’avez rien à envier à vôtre frère, vôtre sœur, vôtre voisin, ou qui que ce soit d’autre. Vous êtes Unique et Dieu est capable de faire au travers de vous des merveilles. Il se plait d’ailleurs souvent à nous qualifier dans des domaines que nous n’imaginions même pas pour révéler Sa Grandeur. N’est-ce pas merveilleux ? Alléluia !

passez pon-pont…

La spécificité  de ce pont, en dehors qu’il soit en pâte, ce qui le rend déjà unique, c’est qu’il est fait pour être cassé. En effet, tous les élèves vont comparer leur pont dans sa solidité. Les profs vont mettre des poids sur chacune des œuvres et la dernière à se briser désignera l’élève gagnant. Eh oui, moi aussi lorsqu’elle m’a expliqué cela, j’ai été un peu révoltée. Des heures de travail, de pâtes et de tubes de colle, pour finalement tout jeter à la poubelle ? A l’heure qu’il est, j’ai les doigts plein de colle et ce n’est pas facile de pianoter sur un clavier  Winking smile.

 

pot a pates

 

Alors qu’elle est repartie en cours ce matin, je prenais mon temps de prière. Après avoir loué et adorer, je pris un moment de silence pour écouter Dieu. Je fus surprise de ne pouvoir me déconcentrer de ce pont de pâtes. Je voyais la précision, l’attention et l’énervement aussi de ma fille concentrée à la réalisation de son œuvre. Après avoir lutter un peu contre ces pensées, je compris qu’en fait Dieu voulait me parler au travers de cela. Du coup, amusée, j’écoutais.

“Tu vois, me dit le St Esprit, ce pont de pâtes, cette œuvre inachevée et pas encore très belle, c’est toi. Ta fille, c’est Moi, Dieu (sens imagé, bien sûr !). Je passe des heures à te façonner, t’embellir, parce que lorsque je pense à toi, je vois déjà l’œuvre terminée, parfaite, à mon image. Patiemment, avec la douceur et la réflexion d’un maitre d’œuvre, je façonne les pièces qui vont se rajouter dans ta vie pour te solidifier. Parfois, je suis obligé de tailler, couper, casser les morceaux qui dépassent et gâchent ma réalisation. Je sais, ça te fait mal, mais lorsque c’est fini, tu comprends que je l’ai fait pour ton bien et tu apprends à me remercier. Avec douceur et une infinie tendresse je continue jours après jours et je me réjouis de l’avancement de mon Pont. Parfois je m’énerve un peu car tu ne te laisses pas faire comme je le souhaiterais ! Mais je suis lent à la colère et riche en bonté, alors je reprends tendrement pour que tu t’ajustes enfin.”

Cette image et ses paroles dans mon cœur me transportèrent en adoration. D’un coup, je me mis à penser à la fin tragique de ce pont : brisé en je ne sais combien de morceaux ! Un soupçon de panique m’envahit et je m’empressais d’attendre une réponse de mon grand Architecte. Elle ne se fit pas attendre.

“Comment peux tu un seul instant imaginer que je vais anéantir mon œuvre que je passe tant de temps à façonner pour devenir parfaite dans l’éternité avec Moi. Le monde fabrique et casse. La main de l’homme est et reste imparfaite, même dans ses plus belles œuvres. Le monde n’a aucun égard pour mes enfants ni Ma création. Elle soupire et souffre en attendant la rédemption. Toi, je te façonne comme le potier. Reste entre mes mains et je ferai de toi un pont parfait, mon chef d’œuvre. Un pont qu’emprunteront tous les perdus pour se retrouver Vivants de l’autre côté.”

Romains 8/22-23 : “Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. Et ce n’est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps.”

Révélation…

Dieu parle parfois d’une manière, parfois d’une autre. Sachons L’écouter et y prendre garde…

Job 33/14 : “Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde.”

Dans Sa Parole, Il nous parle à travers le potier, dans mon cœur à cœur avec Lui, il s’est servi d’un pont de pâtes. L’importance n’est pas dans la manière de parler, mais dans la conformité avec Sa Parole, la Bible. Lisons-la, c’est Le Trésor. Et dialoguons avec Lui, Il a tant de révélations à nous donner et de réconfort à nous apporter au milieu de ce monde dur et égoïste. Restons dans un esprit d’humilité et Il fera de nous des vases d’honneur pour son royaume, des ponts solides pour aider les autres à traverser vers Son Ciel de Gloire. Préparons nous !

Jérémie 18/2-9 : “Lève-toi, et descends dans la maison du potier. Là, je te ferai entendre mes paroles. Je descendis dans la maison du potier et voici, il travaillait sur un tour. Le vase qu’il faisait ne réussit pas, comme il arrive à l’argile dans la main du potier. Il en refit un autre vase, tel qu’il trouva bon de le faire. Et la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots : Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? Dit l’Eternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël ! Soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, d’arracher, d’abattre et de détruire. Mais si cette nation, sur laquelle j’ai parlé, revient de sa méchanceté, Je me repens du mal que j’avais pensé lui faire.”

Romains 9/20-21 : “O homme, toi plutôt, qui es-tu pour contester avec Dieu? Le vase d’argile dira-t-il à celui qui l’a formé: Pourquoi m’as-tu fait ainsi ? Le potier n’est-il pas maître de l’argile, pour faire avec la même masse un vase d’honneur et un vase d’un usage vil ?”

 

pont

 

Quel Vase voulez vous être pour son royaume ? Avez vous envie de vous laisser façonner par le Divin Potier ? Ou quel pont solide voulez vous devenir dès maintenant pour aider les âmes perdues, malheureuses, vides et sans espoir après la mort,à passer des ténèbres à la lumière ?

Donnez nous votre point de vue